top
logo

Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui44
mod_vvisit_counterHier1292
mod_vvisit_counterCette semaine7218
mod_vvisit_counterLa semaine dernière7539
mod_vvisit_counterCe mois-ci36899
mod_vvisit_counterLe mois dernier104058
mod_vvisit_counterTous les jours1985840

Mot du Président

président Depuis le démarrage de la réforme de l’enseignement supérieur en 2003, l’Université Ibn Tofaïl s’est progressivement orientée vers des choix de la plus haute importance qui ont fait d’elle, aux yeux de la communauté universitaire nationale, une référence distinguée en ce qui concerne entre autres : la gestion informatisée des cursus, la consolidation de l’enseignement des langues, la multiplication ciblée et raisonnée des formations, la création des conditions favorables au bon fonctionnement d’un environnement numérique de travail, la promotion de la recherche et de la coopération dans des domaines porteurs.

Tenant compte d’un certain nombre d’indicateurs (qualité des enseignements, taux de réussite, fécondité des  travaux scientifiques…), tout observateur externe ne peut qu’être satisfait de ce qui a été réalisé, avec abnégation et rigueur, grâce au concours généreux de tous les acteurs et de toutes les composantes de l’université.

Aujourd’hui, avec le lancement du Plan d’Urgence, l’Université Ibn Tofaïl est appelée à relever de nouveaux défis dictés tant par la conjoncture mondiale, dont on sait qu’elle est fortement marquée par une rude concurrence, que par la mutation profonde que connaît notre pays dans sa marche vers le progrès tel qu’il se dessine avec les grands projets stratégiques récemment mis en œuvre par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Sans se détourner de sa mission traditionnelle dédiée à la formation dans les principaux champs du savoir, l’Université Ibn Tofaïl a tout intérêt à s’investir plus amplement dans de nouveaux choix d’orientation, en harmonie avec les attentes et les besoins sans cesse exprimés aux plans national et régional.

Ce que la demande sociale exige tout particulièrement de notre université est on ne peut plus clair : former des compétences de qualité  qui soient à même d’occuper des fonctions clés, avec intelligence et efficacité, dans différents secteurs et segments des activités de développement.

Aussi faut-il admettre qu’il n’est que temps d’apporter des réponses plus efficientes et plus engagées à cette demande en optant de façon prioritaire pour :
- la valorisation et le redimensionnement des acquis, en menant à terme les chantiers de construction et d’extension en cours et en en ouvrant d’autres.
- La mise en place de filières de formation innovantes dont le marché de l’emploi ressent grandement l’extrême nécessité.
- Le regroupement des laboratoires en Centres d’excellence labellisés, adaptés aux exigences d’une recherche scientifique finalisée, soucieuse de la propriété intellectuelle et axée sur les résultats (productions, brevets, prix de mérite…).
- Le renforcement de notre capacité d’attractivité en valorisant nos prestations de service (expertises, consulting, transfert de technologies et de savoirs faire…) tant vis-à-vis des décideurs socio-économiques qu’envers nos partenaires réels et potentiels, sans aliéner nos propres valeurs ni nous laisser guider par d’autres principes que ceux du co-développement, d’échange interactif et mutuel.
- La consolidation de notre plate-forme technologique (notamment par le déploiement du Wifi sur le campus) afin d’en faire à la fois un outil de communication, d’interface et d’information, de développement du
e. learning et de renouvellement des compétences, ainsi qu’un tremplin vers ce que le monde du numérique peut nous apporter comme richesses et valeurs ajoutées sur le plan de la maîtrise des connaissances scientifiques.
- La participation active de notre université aux projets et programmes nationaux et internationaux susceptibles d’élever aux plus hauts standards reconnus le rendement de notre personnel (enseignant, technique et administratif), et de constituer pour nous un appui supplémentaire en matière de moyens matériels et logistiques.
- La répartition des dotations et des apports financiers de la façon qui permette le mieux d’atteindre les objectifs escomptés, et ce sur la base de critères, d’indicateurs et de tableaux de bord impliquant les instances de décision de l’Université.
- Le déplacement de certaines de nos activités vers la ville, dans le cadre de ce qu’il est convenu d’appeler « l’université ouverte ou citoyenne », notamment des rencontres scientifiques, des débats, des colloques et des congrès dont les thèmes seraient au cœur des préoccupations de la ville et de sa région.
- La coordination étroite avec les autorités locales et les entreprises en vue de contribuer de la façon la plus performante aux projets d’intérêt commun, et dont le but principal n’est autre que de faire émerger de nouveaux pôles de compétitivité, des « territoires intelligents ».
- L’amélioration du cadre d’étude et de vie de nos étudiants au moyen d’un certain nombre d’actions qui peuvent être déclinées comme suit :

 

  • réaliser avec l’ONOUSC les infrastructures (cité et restaurant) susceptibles de conforter leur accueil sur le campus ;
  • assister leur parcours de formation par des instruments d’orientation, de conseil et de suivi de leurs projets d’insertion dans la société en les initiant à la culture entrepreneuriale;
  • apporter toute l’aide nécessaire à la création d’incubateurs au profit des plus méritants parmi les porteurs de projets professionnels générateurs de plus value ;
  • accroître l’appui à la réussite et à l’excellence par la mobilisation de moyens incitatifs  et des formules appropriées de tutorat direct ou on- line ;
  • encourager davantage les activités culturelles et sportives afin d’en faire un véritable levier d’épanouissement des jeunes talents, un espace d’éveil de l’esprit critique et d’éclosion des énergies créatrices.

Telles sont donc certaines des grandes lignes du nouveau projet de développement de notre Université pour les années à venir. Nous l’avons voulu réaliste, car fondé sur la mutualisation et l’optimisation de nos ressources, fédérateur et parfaitement applicable sur le terrain, parce que reposant sur des liens d’interdépendance, de connectivité et de concertation, moderne, responsable et exigeant étant donné l’importance qu’il accorde à l’élaboration de chaînons logiques entre les réalités de notre temps et les appels du futur.  N’est-ce pas ainsi que nous pouvons, tous et toutes, faire de notre Université le centre d’un véritable écosystème au service de la croissance et du bien être de notre société ?

 

                                                Pr Abderrahman TENKOUL

 

Préinscription




Pour commencer votre pré-inscription,

cliquez sur le bouton ci-dessous.

 

preinscription


L'Université en photos


bottom

Université Ibn Tofail | Adresse : B.P 242, Kénitra - Maroc | Tél : (+212) 5 37 32 92 00 Fax : (+212) 5 37 37 40 52